À propos de l’initiative sur l’évolution des évaluations du CMC

À mesure que la prestation des soins de santé évolue, il en va autant au niveau des compétences que doivent posséder les professionnels de la santé. Le Conseil médical du Canada (CMC) soumet à des examens tous les diplômés en médecine qui souhaitent exercer la médecine au Canada.
Notre programme d’examen subira d’importantes modifications qui prendront effet en 2018 et en 2019. Ce processus de changement est appelé l’initiative sur l’évolution des évaluations du CMC.
Examens du CMC touchés
Les modifications améliorent les quatre examens actuels du CMC et reflètent les besoins changeants en matière de soins de santé des Canadiens. Les examens touchés sont les suivants :

  1. Examen d’aptitude (EACMC), partie I– il sert à évaluer les candidats canadiens et internationaux qui souhaitent s’inscrire à un programme de résidence.
  2. Examen d’aptitude (EACMC), partie II – il sert à évaluer les candidats canadiens et internationaux qui souhaitent exercer la médecine de façon autonome.
  3. Examen d’évaluation (EECMC) – il sert d’évaluation pour les diplômés internationaux en médecine qui souhaitent exercer la médecine au Canada.
  4. Examen de la Collaboration nationale en matière d’évaluation (CNE) – il sert à évaluer les DIM qui souhaitent s’inscrire à un programme de résidence.
L’EACMC, partie I, et l’EACMC, partie II, constituent les composantes d’évaluation pour l’obtention du titre de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC) à l’intention des candidats canadiens et internationaux.

Quels sont les changements attendus?

Essentiellement, les changements toucheront les éléments évalués dans le cadre des examens du CMC. Le CMC fondera ses examens d’aptitude sur un nouveau plan directeur. L’accent sera davantage mis sur ce qui suit :

  • la promotion de la santé, la prévention de la maladie et les facteurs psychosociaux;
  • la communication avec la famille du patient et d’autres professionnels et collègues en plus de la capacité de recueillir des données du patient, de poser un diagnostic et de gérer les soins.

De plus, les aspects suivants des examens du CMC seront touchés :
Modifications générales :

  • modifications de la structure de l’examen, y compris l’ordre, les exigences et le contenu des examens;
  • L’élimination progressive de l’EECMC; la dernière session sera en novembre 2018;
  • modifications de la notation et nouvelles normes;
  • modifications de la façon dont les examens peuvent être passés et modifications aux critères d’admissibilité;
  • complexité accrue relativement à certaines des compétences à évaluer.
Modifications particulières à l’EACMC, partie I :

  • augmentation du nombre d’occasions offertes;
  • nouveau modèle de prestation du fournisseur;
  • accès international amélioré à compter de 2019.

Les avantages liés aux changements

L’initiative sur l’évolution des évaluations du CMC est en cours afin de fournir les avantages suivants :

  • moderniser les examens du CMC afin qu’ils correspondent mieux aux problèmes de santé de la population de patients et tiennent compte davantage des aspects psychosociaux des soins;
  • faire en sorte que les compétences, connaissances, habiletés et comportements cruciaux, qui sont au cœur de la prestation de soins sûrs et efficaces pour les patients au Canada, soient évalués de manière appropriée aux deux points de décision suivants : début de la résidence et début de la pratique autonome;
  • élaborer davantage les documents préparatoires et les améliorer afin de présenter un contenu plus approfondi;
  • continuer d’harmoniser les examens du CMC aux pratiques exemplaires relatives à l’éducation médicale et à l’évaluation.

Comment en est on arrivé à ces modifications?

Les modifications aux examens du CMC représentaient une tâche considérable nécessitant des consultations approfondies avec des partenaires dans le milieu médical, y compris des professionnels et des enseignants de la santé et des étudiants en médecine. Les consultations ont notamment mené à ce qui suit :

  • En octobre 2011, le CMC a publié le rapport intitulé Recalibrage pour le XXIe siècle : Rapport du groupe de travail pour la révision des évaluations. Le rapport donne un aperçu de la vision d’avenir pour le CMC et propose une série de recommandations, dont une visant les plans directeur des examens du CMC;
  • Le Plan directeur final est fondé sur des données probantes et résulte d’une approche collaborative. En septembre 2014, il a été approuvé à l’unanimité par le Conseil du CMC, composé de représentants des ordres des médecins de chaque province et territoire, de membres d’universités de partout au Canada ainsi que d’étudiants et de représentants des résidents.

Vous pouvez en apprendre davantage au sujet de ce processus sur le site Web du CMC :


Engagement du CMC

À mesure que nous avançons sur la voie menant à l’évolution des évaluations, le CMC s’engage à :

  • jouer un rôle important en ce qui concerne l’allègement et la simplification des processus d’évaluation;
  • travailler étroitement avec les ordres des médecins et les éducateurs afin de continuer de refléter les programmes d’études en médecine;
  • collaborer avec des partenaires pour assurer à la population canadienne que nos médecins ont les connaissances les plus avancées et les meilleures pratiques et procédures;
  • poursuivre ses recherches rigoureuses sur les méthodes d’évaluation les plus récentes dans le domaine de l’évaluation des médecins.