Qui nous sommes

Le CMC a le mandat national prescrit par la loi d’assurer aux Canadiens que tous leurs médecins, peu importe l’endroit où ils exercent leur profession et leur domaine de spécialité, répondent aux mêmes normes rigoureuses et cohérentes en matière de qualité.

Nos examens
Le CMC joue un rôle important dans l’évaluation des médecins au Canada. Le CMC octroie un titre de compétence en médecine, celui de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC) aux médecins diplômés qui ont satisfait aux critères nécessaires. Le LCMC fait partie de la Norme canadienne, l’ensemble d’exigences pour l’obtention d’un permis d’exercice sans restriction.

Le CMC offre quatre examens :

  1. Examen d’aptitude (EACMC), partie I – il sert à évaluer les candidats canadiens et internationaux qui souhaitent s’inscrire à un programme de résidence.
  2. Examen d’aptitude (EACMC), partie II – il sert à évaluer les candidats canadiens et internationaux qui souhaitent exercer la médecine de façon autonome.
  3. Examen d’évaluation (EECMC) – il sert d’évaluation initiale pour les étudiants et diplômés internationaux en médecine qui souhaitent exercer la médecine au Canada.
  4. Examen de la Collaboration nationale en matière d’évaluation (CNE) ) –il sert à évaluer les DIM qui souhaitent s’inscrire à un programme de résidence.
L’EACMC, partie I, et l’EACMC, partie II, constituent les composantes d’évaluation pour l’obtention du titre de LCMC à l’intention des candidats canadiens et internationaux.

Notre gouvernance
L’orientation stratégique du CMC est établie par son Conseil, qui compte 52 postes. Le Conseil est composé de :

  • deux membres de chaque ordre des médecins provincial et territorial;
  • un membre de chaque université du Canada ayant une faculté de médecine;
  • jusqu’à cinq membres du public;
  • deux membres étudiants;
  • deux membres résidents.

Nos buts stratégiques et activités
Dans le cadre de son mandat, le CMC se charge de :

  • fournir le titre de compétence (LCMC) ouvrant droit à la pratique de la médecine;
  • entreprendre et promouvoir avec des partenaires une stratégie nationale intégrée d’évaluation des médecins pendant toute leur carrière;
  • entreprendre et promouvoir des activités qui favorisent l’innovation ainsi que la recherche et le développement dans le domaine de l’évaluation;
  • tenir à jour le Registre médical canadien et promeut avec l’aide de partenaires l’élaboration d’un registre national;
  • maintenir la liaison entre les organismes provinciaux, nationaux et internationaux compétents œuvrant dans le domaine de l’évaluation et en fait la promotion;
  • d’être un organisme ouvert, transparent, réceptif et responsable.