Exercice d’établissement du seuil de réussite pour l’EACMC, partie II

L’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie II, qui a eu lieu à la fin d’octobre 2018, était fondé sur un nouveau Plan directeur de l’examen. À la suite de la première session du nouvel examen, un exercice détaillé d’établissement du seuil de réussite a été mené en décembre 2018.

L’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie II, qui a eu lieu à la fin d’octobre 2018, était fondé sur un nouveau Plan directeur de l’examen.

Le nouveau Plan directeur a été créé suivant une analyse approfondie de la pratique, à partir des résultats de quatre domaines de recherche, des consultations avec des experts en la matière, et des intervenants externes. Les nouvelles spécifications de contenu du Plan directeur comptent deux catégories : les activités du médecin et les dimensions des soins.

À la suite de la première session du nouvel examen, un exercice détaillé d’établissement du seuil de réussite a été mené pendant trois jours en décembre 2018. Il a été effectué par un groupe de 20 cliniciens de partout au pays. Le but de l’exercice était d’établir le standard de compétence minimale pour l’accès à la pratique indépendante et ainsi déterminer la note de passage pour la session d’octobre 2018 et les sessions futures.

Des mini-entrevues réalisées avec plusieurs membres du groupe de cliniciens vers la fin de l’exercice d’établissement du seuil de réussite ont révélé un important soutien du nouveau Plan directeur. Ces membres ont fortement appuyé l’examen en ce qui concerne l’établissement du standard pour la compétence minimale et ce qu’elle signifie pour les candidats, les organismes de réglementation et le public, qui dépendent des évaluations du CMC. En outre, ils ont beaucoup aimé la rigueur du processus même d’établissement du seuil de réussite.

Les personnes rencontrées en entrevue ont trouvé en grande majorité que le nouveau Plan directeur de l’examen représente ce que les médecins rencontrent dans leur pratique quotidienne et évalue les compétences fondamentales qu’un candidat doit posséder afin de pouvoir exercer sa profession de façon indépendante. Voici certains des commentaires représentatifs fournis par des membres du groupe de cliniciens qui ont été rencontrés en entrevue le 12 décembre :

À propos du nouveau Plan directeur (commentaires traduits de l’anglais) :

« Je crois qu’il représente assez bien, en ce qui concerne la pratique, ce que nous rencontrons dans la vraie vie. Et il est juste pour les résidents en médecine qui passent l’examen. »

« […] il est, à mon avis, plus adapté à ce qu’on verra au quotidien en tant que médecin. »

« […] davantage axé sur l’évaluation des exigences clés que les diplômés doivent posséder… Le contenu reflète plus ce qui se passe en ce moment […] »

« […] il hausse la barre relativement à la sécurité publique […] le public peut être rassuré […] »

« […] il oblige vraiment le candidat à posséder une formation plus complète, à adopter une approche plus exhaustive et à être vraiment prêt à toute éventualité. »

À propos du processus d’établissement du seuil de réussite (commentaires traduits de l’anglais) :

« Je crois qu’il est très rassurant, en tant que médecin praticien, de savoir que la qualité et le standard sont très élevés en ce qui concerne l’établissement d’un processus d’examen très valide. »

« […] il y a une très grande rigueur. »

« […] il veille à ce que le standard établi puisse être reproduit; il est crédible. C’est le bon processus […] »

« […] il s’agit d’un processus très strict. Il est très juste pour les étudiants et très scientifique. »

Le Comité central des examens (CCE) du CMC s’est réuni en janvier pour examiner et approuver la note de passage du nouvel examen et pour vérifier les résultats de la cohorte d’octobre 2018. Le CCE a reçu des renseignements détaillés décrivant les processus et les procédures de l’exercice d’établissement du seuil de réussite. Ces informations sont aussi utiles pour déterminer les répercussions sur les candidats de la nouvelle note de passage recommandée par le groupe de cliniciens. Les membres du CCE ont approuvé la note de passage proposée.

Les renseignements ci-dessus aident à expliquer le processus complet qui a été entrepris pour élaborer le nouveau Plan directeur et pour établir le standard de compétence minimale. À la suite de l’exercice d’établissement du seuil de réussite, les résultats de l’EACMC, partie II, d’octobre 2018 ont été diffusés le 14 janvier. La nouvelle échelle va maintenant de 50 à 250 avec une moyenne de 150 et un écart-type de 20. La note de passage recommandée et approuvée sur cette nouvelle échelle est de 138. Cette note de passage restera en vigueur jusqu’au prochain exercice d’établissement du seuil de réussite.